Soyons solidaires là-bas avec le CCFD

Soyons solidaires là-bas avec le CCFD

Chaque année durant le Carême, le CCFD-Terre Solidaire vous sollicite afin d’aider au développement des pays les moins avancés. Cette année, la collecte n’a pas pu avoir lieu 29 mars dernier. Ni la visite d’un témoin lors d’un petit dîner fraternel. Cependant, l’équipe CCFD de nos paroisses nous transmet le témoignage d’un Mauritanien, responsable d’une association de pêcheurs. Voici son message recueilli par la délégation d’Ille et Vilaine.

Il est très triste et s’inquiète pour nous, pour l’Europe et pour la France.

« Que Dieu nous aide, nous épargne et nous guérisse ».

Le coronavirus est venu briser l’espoir car si les USA, la Chine, la France sont dans cet état, qu’allons nous devenir, nous ?  Les méthodes préventives semblent le seul moyen d’y échapper.

La situation en Mauritanie :

Tout le monde a peur.

Les frontières aériennes du pays sont fermées, et aussi, fermeture des marchés, interdiction du transport interrégional et du transport urbain.

Le couvre feu est en place de 18 h à 6 h, Temps Universel.

La pêche est très affectée. Il n’y a plus de pêche.

Le secteur concerne 3 % de la population soit 55000 personnes. 80% de ces pêcheurs sont des artisans.

90% des captures sont destinées à l’exportation. Il y a peu de transformation. Pas d’avion : pas d’exportation.

Actuellement, le marché local est nul.

Il pourrait y avoir un transport maritime ? Mais rien n’est organisé dans ce sens.

Matourin fait un parallèle entre agro-écologie et pêche artisanale. Il ne comprend pas l’attitude de l’Etat qui autorise la construction de tant d’usines de farines de poisson pour l’export. Pour lui, les petits pélagiques devraient rester aux populations pour les nourrir car elles ont un pouvoir d’achat très faible.

Appel solennel aux donateurs du CCFD-Terre Solidaire. C’est un cri du cœur !

Avant la pandémie il y avait un soutien du CCFD auprès de l’ADEPAalors, maintenant il faudrait nous soutenir encore plus ! Donnez au CCFD-Terre Solidaire car il nous soutient et nous en avons tant besoin.

– Merci à vous, donateurs du CCFD, grâce à votre appui, nous avons obtenu des résultats qui nous ont rendu notre dignité et notre fierté.

– Grâce à votre appui, nous discutons des problèmes du secteur de la pêche et nous trouvons ensemble des solutions. Depuis, moins d’hommes ont envie de partir pour l’Europe.

– Vous avez soutenu 188 femmes qui travaillent dans le secteur de la transformation du poisson et qui ont amélioré leurs techniques de travail, notamment dans l’élaboration de la pâte de surimi pour accéder à de nouveaux marchés. – Merci de soutenir nos familles car vous avez permis la scolarisation de nombreux enfants et l’accès aux soins de ces enfants.

Pour faire un don cliquez sur cette page

https://soutenir.ccfd-terresolidaire.org/b/mon-don?_ga=2.96094108.1889677211.1587475645-901553367.1587475645

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.