Bonne fête Saint Léonard

Bonne fête Saint Léonard

Ce samedi 6 novembre, c’est la fête de la Paroisse Saint Léonard… Mais qui était Saint Léonard ?

Ermite en Limousin (VIe siècle)

Ermite au diocèse de Limoges, son culte se répandit en particulier dans les pays anglo-saxons et en Ile-de-France car son sanctuaire était sur le chemin des pèlerinages de saint Jacques de Compostelle. Les échoppes se multiplièrent comme les auberges. Il en naquit une petite ville: Saint Léonard de Noblat – 87400. Le Moyen Age éprouva le besoin de lui donner quelques détails pour lui ‘faire une vie’: il aurait été filleul de Clovis et saint Remi en fit un clerc de l’Église. Il aurait aidé par sa prière la reine d’Aquitaine lors de la naissance difficile de son petit prince et ce serait la raison de la création de ce monastère.

Saint Léonard, issu d’une famille noble franque, quitte la cour et vient s’établir finalement en Limousin dans une forêt qui domine la rive droite de la Vienne. Il y fait construire une chapelle, s’entoure de prisonniers qui défrichent la forêt, commencent à cultiver. Un village naît et de nombreux pèlerins viennent s’installer.
« D’après la tradition, Saint Léonard doit son nom à un ermite du VIe siècle, disciple de Saint Rémi, évêque de Reims et contemporain du roi Clovis. Saint Léonard est le protecteur de la Cité où ses restes reposent, le libérateur des captifs de toutes guerres et de toutes oppressions, l’ami des faibles avides de justice et de dignité, le soutien des malades, des isolés, des abandonnés, le protecteur des mères dans l’attente de l’enfant qui va naître. C’est à lui qu’on confie en certains pays, les animaux (chevaux, bœufs…). Mais il est surtout intercesseur auprès de Dieu, de tous les hommes qui veulent se libérer de l’égoïsme et de l’orgueil. » (Paroisse Saint Léonard en Limousin – diocèse de Limoges)

Article rédigé par Nominis, site de la conférence épiscopal pour connaitre la vie des Saints.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

treize + neuf =