Journée de ressourcement paroisiale 2022

Journée de ressourcement paroisiale 2022

Nous étions un groupe d’une trentaine de personnes ce dimanche 13 mars 2022 au Centre spirituel de la Roche du Theil (Redon), à vivre une journée paroissiale en lien avec la réflexion des fraternités paroissiales sur leur thème d’année : la conversionécologique. Temps de ressourcement en ce tempsdecarême où Mgr d’Ornellas nous invitait à approfondir la « vocationdescommunautéschrétiennes:êtredeslieuxdefraternitéselonledésirdeDieu… » (lettre de carême, 2 mars 2022)

Lefrère Antoine de la Fayolle,prieur du couvent des dominicains de Rennes, chargé de mission LaudatoSi’ pour le diocèse, a animé la journée avec la Fraternité Notre-Dame du Désert et nous avons avancé dans la conscience que si c’est mauvais pour la Création, alors c’est mauvais pour l’être humain…

En régime chrétien, la création est plus que la nature car elle résulte d’une action créatrice et du projet d’amour de Dieu. Présentée comme son œuvre, bonne et belle, ce thème traverse toute la bible, de la Genèse à l’Apocalypse. Mais elle est aussi présentée livrée aux saccages, aux guerres entre les hommes, aux dépérissements.

L’épreuve de la pandémie et ses conséquences, dont nous ne sommes pas tout à fait sortis, est un appel à revenir sur quelques causes humaines et spirituelles des maux de cette terre, à se convertir et à agir. Il est ainsi étonnant de constater que le Pape François, dans son encyclique de 2015, LaudatoSi’, ne parle pas de « transition » mais de « conversion écologique ».

Le chemin de la conversion écologique passe par des relations renouvelées à Dieu, aux autres, à la nature et à soi-même. C’est un chemin de conversion personnelle et communautaire vers une écologie intégrale qui relie environnement, économie, relations humaines et spirituelles pour la « sauvegarde de la maison commune ».

Si la conversion peut présenter des seuils, des passages avec un avant et un après, elle est surtout un processus, c’est-à-dire qu’elle s’inscrit dans le temps.

Temps personnels, de partages fraternels suite à deux visionnages du film « Des arbres qui marchent », d’enseignement, de prière et de célébration avec une composition collective « LaudatoSi’ » ont ponctué les différents moments de cette journée, plus détendue du fait de l’assouplissement des mesures sanitaires !

A l’année prochaine !

Autres photos sur le site de la Fraternité

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

vingt + 13 =