A l’heure des comptes

A l’heure des comptes

Chers amis,

En avril, le conseil pour les affaires économiques de notre paroisse s’est réuni et a arrêté les comptes de l’année 2021. Avec notre curé, le Père Olivier, nous tenons à vous en faire part aujourd’hui. Un tract vous est donné maintenant avec des éléments chiffrés et quelques explications. Merci d’en prendre connaissance une fois rentrés chez vous.

En résumé, les résultats de 2021 retrouvent des niveaux plus ordinaires (semblables à ceux de 2019) après deux années très impactées par la crise du CoVid. Nous avons même réussi à enrayer la tendance des dernières années et à obtenir un résultat positif de près de 15 000 euros.

Pourquoi ? Parce que nous avons mené une politique volontaire de réduction des dépenses paroissiales, particulièrement en réduisant le temps de travail du personnel de service au strict minimum. C’est un effort consenti bien volontiers par nos prêtres. Cependant aujourd’hui, il sera difficile de trouver d’autres économies si nous ne voulons pas impacter la vie paroissiale et priver les enfants, les jeunes ou nous-mêmes des activités indispensables d’une communauté chrétienne vivante.

Donc, il ne faut pas relâcher notre effort pour augmenter nos ressources. Quelques signes encourageants sont à noter comme un léger rajeunissement des donateurs. Nous travaillons aussi à diversifier les modes de dons. La quête en ligne ou avec les paniers connectés à Bruz fonctionnent bien. Mais une fois encore, il faut enrayer la baisse du nombre des donateurs aux charges de la paroisse. Je vous rappelle que nous vous invitons à faire deux dons distincts :

  • un pour le denier de l’Église, qui va directement au diocèse pour financer principalement la vie des prêtres (chaque prêtre – en activité ou en retraite – reçoit chaque mois près de 960 euros répartis entre les offrandes de messe (une par jour) et un complément diocésain égal pour tous.
  • Un autre don pour les charges paroissiales. Avec les quêtes et certaines offrandes, elles financent aujourd’hui l’ensemble de la vie de notre paroisse.

Et pour ceux que cela concerne, ces deux dons sont défiscalisables cette année encore à un taux de 75%. Donner 200 € vous coûtera au final 50 €.

Parfois, on nous demande : « combien donner ? » C’est très difficile de faire une réponse unique. Chacun contribue à la vie de l’Église selon ses moyens. Mais chacun doit contribuer en essayant d’être juste. 5 à 10 euros par mois : ça fait 60 à 120 euros par an… Aujourd’hui, seul 50% des catholiques pratiquants ont pris cette bonne habitude régulière. Ayons donc ce simple réflexe : je viens à la messe : donc je donne à ma paroisse… et pas seulement à la quête du dimanche ! Même un tout petit don !

Durant le confinement, vous avez montré votre générosité de manière spectaculaire : merci ! Or pour que notre paroisse continue à vivre, à investir (il nous faut par exemple 10 000 euros pour équiper nos salles des moyens techniques modernes !), nous avons besoin de vous. Certains se sont déjà manifestés généreusement et nous les en remercions vivement. Les autres vont sûrement le faire. Par chèque, par internet, par virement : tout est possible ! C’est un acte de foi, de charité et d’espérance. C’est aussi un acte de justice. Merci de votre attention et de votre générosité !

Les membres du Conseil paroissial pour les Affaires Économiques

Pour faire un don « denier de l’église » au diocèse, cliquez ici

Pour faire un don « charges paroissiales » à votre paroisse, cliquez ici pour Saint Armel, cliquez ici pour Saint Léonard.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

deux × quatre =