Les héros du dimanche matin !

Les héros du dimanche matin !

Je fais mien bien volontiers les propos tout à fait justes de mon confrère le père Édouard à propos de la participation des familles à la messe du dimanche.   P. Olivier+

Chers jeunes foyers,

Quel bonheur de vous voir tous les dimanches matin à la messe ! Je ne vous cache pas, qu’un sentiment de joie jaillit toujours de mon cœur quand vous franchissez la porte de l’église avec votre petite tribu…

-Même si parfois vous arrivez en retard, parce que c’est toujours une expédition de venir à la messe en famille !

-Même si parfois vos enfants sont déjà très toniques dès le chant d’entrée et que la messe s’annonce sportive !

-Même si parfois votre bébé hurle jusqu’à se rompre ses cordes vocales et que tout le monde vous regarde gêné !

-Même si parfois vous êtes obligés de courir précipitamment pour attraper votre bambin de 3 ans qui s’agrippe à la nappe de l’autel ! Allez comprendre…

-Même si parfois découragés, vous entendez cette petite voix en vous : « à quoi bon tout ça… est-ce vraiment utile ? »


Oui ! Tenez bon ! Je sais combien la fidélité à la messe dominicale en famille relève pour certains de l’héroïsme.

Voici quelques pistes pour vous encourager :

Rappelons-nous tout d’abord que la messe est un mystère d’amour qui nous dépasse tous. Il serait vain de croire qu’un enfant doit pouvoir « comprendre » la messe pour commencer à y participer ! Depuis son baptême la grâce sanctifiante habite le cœur de votre enfant. Cette grâce vivante et dynamique comme la graine de sénevé de l’évangile, n’aspire qu’à se déployer. Dimanche après dimanche, par votre fidélité à la messe, votre enfant se familiarise avec le Christ : silencieusement son cœur se transforme.

La messe est nécessaire également pour votre foyer. En effet, par votre sacrement de mariage vous êtes devenus une « Église domestique ». Le Christ vous accompagne et à travers vos relations quotidiennes, il vous invite à vous accueillir mutuellement et à vous donner généreusement pour grandir ensemble dans l’amour. Quelle belle vocation ! Mais comment la vivre pleinement sans vous retrouver tous ensemble une fois par semaine sous le regard du Christ ? Pour édifier votre « Église domestique », vous avez besoin de vous « brancher » ensemble sur le Cœur du Christ et de prendre votre place dans la « grande Église » qu’est la paroisse.

Enfin, votre mission de parents chrétiens consiste à transmettre votre foi à vos enfants et à disposer leur cœur à vivre une vraie rencontre avec le Christ. Cela passe par des attitudes très concrètes, par exemple : 1) faire avec lui son signe de croix ; 2) s’approcher avec lui de l’autel et lui souffler dans l’oreille un « Jésus j’ai confiance en toi » ou « Jésus je te donne mon cœur » au moment de l’élévation de la sainte hostie et du calice ; 3) lui donner le coloriage qui illustre l’évangile la veille de la messe (cf. https://moniqueberger.fr/) ; etc. Dites-lui surtout avec des mots très simples, combien votre relation avec le Christ est importante pour vous… Rien ne remplace en effet l’exemple et le témoignage sincère des parents.

Chers parents, ne lâchez rien, votre présence est un cadeau pour toute l’assemblée ! Oui, nous sommes fiers de nos héros du dimanche matin ! 

par le père Edouard Delafon, curé de la paroisse de Sèvres (92), repris par Famille Chrétienne

crédit photo : diocèse d’Arras

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 × quatre =