D DAY : un message du Pape François

D DAY : un message du Pape François

Un message du Pape

À l’occasion de début des commémorations du Débarquement des troupes alliées pour libérer la France de l’occupant allemand, le 6 juin 1944, le pape François a envoyé à un message lu par Mgr Celestino Migliore, nonce apostolique en France, dans la cathédrale de Bayeux, mercredi 5 juin.

S’unissant « par la pensée et la prière » aux autorités rassemblées, dont la princesse Anne d’Angleterre, pour une cérémonie du souvenir franco-britannique, le pape a salué le « colossal et impressionnant effort collectif et militaire accompli pour obtenir le retour à la liberté ». « Nous pensons aussi à ce que cet effort a coûté : ces cimetières immenses où s’alignent par milliers les tombes de soldats (…) qui ont héroïquement donné leur vie » pour « le rétablissement de la paix », a-t-il ajouté.

Crainte d’un nouveau conflit mondial

Dans son message, le pape a également rappelé le souvenir des villes normandes « dévastées » et fait mémoire « des innombrables victimes civiles innocentes et de tous ceux qui ont souffert de ces terribles bombardements ». « Plus jamais la guerre ! », a-t-il appelé de ses vœux, reprenant une phrase du pape Paul VI, lancée à la tribune de l’ONU en 1965.

Lire le message du Pape François à Mgr Jacques HABERT, évêque de Bayeux-Lisieux.

Prière pour la Paix du Pape.

Prions pour les hommes qui veulent les guerres, ceux qui les déclenchent, les attisent de manière insensée, les entretiennent et les prolongent inutilement, ou en tirent cyniquement profit. Que Dieu éclaire leurs cœurs, qu’Il mette devant leurs yeux le cortège de malheurs qu’ils provoquent !

Prions pour les artisans de paix. Vouloir la paix n’est pas une lâcheté, elle demande au contraire le plus grand courage, le courage de savoir renoncer à quelque chose. Même si le jugement des hommes est parfois sévère et injuste envers eux, « les artisans de paix seront appelés fils de Dieu » (Mt 5, 9). Que, s’opposant aux logiques implacables et obstinées de l’affrontement, ils sachent ouvrir des chemins pacifiques de rencontres et de dialogue. Qu’ils persévèrent inlassablement dans leurs démarches et que leurs efforts soient couronnés de succès.

Prions enfin pour les victimes des guerres ; les guerres du passé comme les guerres présentes. Que Dieu accueille auprès de Lui tous ceux qui sont morts dans ces terribles conflits, qu’Il vienne au secours de tous ceux qui en souffrent aujourd’hui ; les pauvres et les faibles, les personnes âgées, les femmes et les enfants sont toujours les premières victimes de ces tragédies.

Que Dieu ait pitié de nous ! Invoquant la protection de Saint Michel, Patron de la Normandie, et l’intercession de la Sainte Vierge Marie, Reine de la Paix, j’accorde de grand cœur, à chacun, ma Bénédiction.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 + quinze =