28 novembre 2021

un (A)vent de folie.

un (A)vent de folie.

Homélie 1er dimanche de l’Avent – 2021 – Bruz

Pourquoi sommes-nous là ce matin ? Qu’attendons-nous ?
Les enfants : Noël !
Les adultes : le retour du Christ : la parousie !
Est-ce bien raisonnable d’attendre cela ensemble ?
Ce que promets Jésus peut faire peur :
« Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles.
Sur terre, les nations seront affolées et désemparées
par le fracas de la mer et des flots.
Les hommes mourront de peur
dans l’attente de ce qui doit arriver au monde,
car les puissances des cieux seront ébranlées. » !
C’est quand même un peu fou d’attendre ensemble cela !
Ce qu’il y a de fou dans ce monde, voilà ce que Dieu a choisi…
Ce qu’il y a de faible dans ce monde, voilà ce que Dieu a choisi.
A propos de folie, les évènements de ces derniers mois et semaines m’invitent à vous partager une réflexion plus personnelle ce matin…
En effet, je ne peux m’empêcher de penser : est-ce raisonnable d’être prêtre aujourd’hui ? Car notre société semble unanimement répondre : non !
Est-ce raisonnable que des hommes choisissent le célibat pour la vie ? Non. C’est même dangereux !
Est-ce raisonnable qu’ils acceptent une mission 24h/24h et 365 jours par an à l’heure des 35h ? Non.
Est-ce raisonnable qu’ils soient curés de deux paroisses, doyen, aumônier de guides, aumônier national des 14/17 ans des SGdF, responsable de la formation des Jeunes Prêtres ? Non !
Et enfin est-ce raisonnable qu’avec tout cela il soit heureux ??? Non ! Et pourtant, je vous l’assure : je le suis !
Dans notre société, dans notre monde : c’est une folie !
Alors évidemment cela ne plait pas et n’est pas compris…
Mais qui pourra ici m’expliquer l’amour ?
Dieu m’aime un peu, bcp, … oui Dieu m’aime mieux encore qu’à la folie ! Et il me le montre jour après jour, me donnant des signes du Royaume. « Voici venir des jours – oracle du Seigneur –
où j’accomplirai la parole de bonheur
que j’ai adressée à la maison d’Israël
et à la maison de Juda ».
Quels sont ces signes ? Cette famille réconfortée après une célébration d’obsèques, ce jeune écouté dans sa détresse, ce couple qui accueille sans limite, cet homme qui sourit après avoir reçu le pardon de Dieu, cette vieille dame fidèle dans la prière depuis tant d’années…
Oui il y a de la folie là-dedans, la folie de Dieu, plus sage que celle des hommes.

Frères et Sœurs
En ce temps de l’avent, je vous souhaite un peu de cette folie. La folie de la prière ! La folie du témoignage ! La folie du pardon !
La folie de Dieu : c’est de s’être fait homme. Notre folie c’est d’être fait Dieu par lui !
En 1955, le frère dominicain LJ Lebret, né au Minihic sur Rance, et collaborateur du Pape Paul VI, a écrit cette prière que je veux vous partager et que je fais mienne.

Ô Dieu, envoie-nous des fous,
Qui s’engagent à fond,
Qui aiment autrement qu’en paroles,
Qui se donnent pour de vrai et jusqu’au bout.
Il nous faut des fous,
Des déraisonnables,
Des passionnés,
Capables de sauter dans l’insécurité :
L’inconnu toujours plus béant de la pauvreté.
Il nous faut des fous du présent,
Épris de vie simple, amants de la paix,
Purs de compromission, décidés à ne jamais trahir,
Méprisant leur propre vie,
Capables d’accepter n’importe quelle tâche,
De partir n’importe où :
A la fois libres et obéissants,
Spontanés et tenaces,
Doux et forts.
Dieu envoie-nous des fous.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

18 + dix =